Economies

 
 
 

Dans le choix d'un isolant, l'aspect financier est important.

 

FOAMGLAS® entraine des économies qui peuvent être, suivant les applications, considérables.

Exemples:

  • Une couche isolante constituée de plaques de FOAMGLAS® collées entre elles forme en elle-même une couche pare-vapeur (pour les toitures) ou une couche pare-pluie (pour les façades).
  • En isolation par l'intérieur, même en milieu humide, il n'est pas nécessaire d'ajouter une couche d'étanchéité verticale.
  • Les techniques de toitures acoustiques développées avec le FOAMGLAS® (système HAIRAQUATIC) réalisent en une seule paroi l'élément porteur, le pare-vapeur, le traitement acoustique, l'isolation thermique et l'étanchéité, entrainant une économie de coûts et d'espace.
  • Economie de place: lorsqu'il y a peu de place pour mettre en oeuvre une isolation, utiliser une faible épaisseur de FOAMGLAS® est souvent la meilleure solution, car FOAMGLAS® est d'une fiabilité irréprochable thermiquement, et son étanchéité à l'air et à l'humidité sécurisera l'ouvrage.
  • Economies différées, coût global: pour de nombreuses applications, FOAMGLAS® entraine une plus grande longévité des finitions. Le cas exemplaire est celui des toitures-terrasses pour lequel l'emploi du FOAMGLAS est économique: les membranes d'étanchéité mises en oeuvre sur le verre cellulaire vieillissent très bien et la durée de vie moyenne des toitures Compactes FOAMGLAS® est de plus de 40 ans. Rénover les toitures coûte cher et cela produit un volume de déchet important également onéreux à traiter. Choisir FOAMGLAS® pour isoler les toitures-terrasses entraine des économies considérables (cf. schéma ci-dessous).
  • Valeur ajoutée au bâtiment: une isolation thermique en verre cellulaire FOAMGLAS® apporte une valeur au bâtiment qui ne se dévalue pas dans le temps.

 

La protection thermique et les protections diverses qu'il apporte au bâtiment font du FOAMGLAS un composant essentiel des bâtiments économiques dans le temps.

 
 
 
 

 
 
 

Évènements