Écologie

 
 
 
 
 

FOAMGLAS®, pleinement en phase avec le développement durable

L'isolant FOAMGLAS® est constitué de cellules de verre hermétiquement closes et ne contient aucun liant organique ou inorganique. La matière première est composée de verre récyclé, principalement de verre plat et de vitres de voitures. la nature du verre cellulaire, l'optimisation des systèmes de récupération de la chaleur et l'augmentation constante de la part de verre récyclé ont permis de réduire les besoins en énergie lors de la fabrication d'année en année, classant le FOAMGLAS® parmi les matériaux isolants respectant le mieux l'environnement (cf. ci-dessous l'étude indépendante KBOB_eco-bau_IPB).

 

L'extrême longévité de FOAMGLAS® est un atout majeur. La durée d'utilisation potentielle de l'isolation correspond à celle du bâtiment. Si, toutefois, il faut le remplacer, il peut être réutilisé comme matériau de remblayage dans l'aménagement paysager ou comme matière de remplissage pour les écrans anti-bruit.

 
 
 
 

 
 
 

Pittsburgh Corning a été le premier fabricant d'isolant à publier une Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire ( FDES) validé par un organisme indépendant conformément à la Norme NF P 01-010.

 

FDES FOAMGLAS® T4+.pdf

 
 
 
 

 
 
 

Contrôle de substances indésirables dans les ambiances intérieures

Certificat Excell Zone Verte, Gold 2017

 
 
 
 

 
 
 

En janvier 2011 l'association natureplus a attribué le label de qualité environnementale natureplus® aux isolants thermiques en verre cellulaire FOAMGLAS®.

 

Communiqué de presse.pdf

 

Certifikat natureplus.pdf

 
 
 
 

 
 
 

En Europe, il est de plus en plus courant d'analyser les matériaux sous l'angle de leurs impacts environnementaux :

 

  • utilisation des ressources énergétiques
  • utilisation des ressources de la terre et de l'eau douce
  • émissions dans l'air, l'eau et le sol
  • élimination des déchets.

 

L'analyse de ces impacts est régulièrement effectué par l'étude indépendante KBOB_eco-bau_IPB.



 

Cette étude place le verre cellulaire en tête de classement des isolants thermiques, avec un nombre d'éco points de 903.

 
 
 
 

 

En France, l'étude des 14 cibles de la Haute Qualité Environnementale (HQE) est particulièrement instructrice pour choisir le bon isolant. Parmi ces 14 cibles, 4 concernent particulièrement l'isolation thermique :

 

  • La gestion de l'énergie (cible n° 4)
  • La gestion de l'entretien et de la maintenance (cible n° 7)
  • Le choix intégré des procédés et produits de construction (cible n° 2)
  • La qualité de l'air (cibles n° 13).

 

1. La cible : ‘Gestion de l'énerge'.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les fabricants d'isolant ne sont pas obligés de garantir dans le temps la résistance thermique de leur produit mis en œuvre, même s'ils ont été parfaitement installés suivant les spécifications requises. Le matériau en verre cellulaire FOAMGLAS®, minéral et étanche à l'air et à l'humidité, est le seul à être garanti à ce jour (résistance thermique, résistance à la compression) par son fabricant une fois mis en oeuvre suivant ses spécifications.

 
 

Avec FOAMGLAS®, la résistance thermique reste inchangée, il n'y a pas de mauvaises surprises avec les années qui passent. Les déperditions énergétiques n'augmentent pas dans le temps. La sécurité thermique est assurée. Cette qualité est essentielle pour cette cible de Gestion de l'énergie, en effet comment gérer correctement l'énergie s'il y a dégradation dans le temps des isolants du clos et couvert?

 
 
 

 
 

En complément des performances thermiques en œuvre, le bilan énergétique global d'un isolant est de plus en plus apprécié. De la fabrication, comprenant l'énergie nécessaire à la production des matières premières jusqu'à la destruction du bâtiment et l'énergie nécessaire à la dépose et au recyclage, l'étude est vaste et les méthodes nombreuses. En amont, les documentations techniques sont de plus en plus clarifiées, et les FDES certifiées sont parmi les plus probantes. Les besoins en énergie non renouvelable pour la fabrication du FOAMGLAS® T4+ s'élève actuellement à 4.24 kWh/kg. Sachant que le produit est en œuvre pour la vie du bâtiment, et qu'il garde toutes ses propriétés thermiques dans le temps, il résulte clairement des études qu'il est là aussi très performant (cf. l''étude indépendante suisse KBOB_ecau-bau_IPB).

 
 
 

N.B.: Les données relatives aux consommations énergétiques des matériaux sont parfois biaisées par des durées de vie typiques ou autres notions déclaratives. Une des méthodes fiables consiste à considérer l'énergie totale pour la production d'un M2 d'un complexe à réaliser, en tenant compte de tous les matériaux nécessaires, ensuite d'évaluer la durée de vie de l'ensemble du complexe (et pas de chaque matériau séparément).

 

 

2. La cible : ‘Gestion de l'entretien et de la maintenance'.

 
 
 

 
 

Exemple: l'isolation thermique des toitures-terrasses. l'avantage du FOAMGLAS® est majeur, car l'entretien est minimum et la maintenance lourde est statistiquement très faible lorsque le choix du verre cellulaire a été fait : le FOAMGLAS® est mis en œuvre en toiture-terrasse pour la vie du bâtiment. Les étanchéités mises en oeuvre au-dessus ont une durée de vie d'en moyenne 40 ans. A ce titre, en étude de coût global, le FOAMGLAS® est dorénavant jugé par beaucoup comme un isolant économique, sans même intégrer la gestion du risque (lien vers la brochure Isolation des toitures-terrasses).

 
 
 

De plus l'étanchéité des plaques FOAMGLAS® et le collage des plaques entre elles offrent une sécurité inégalée face aux risques d'infiltration.

 

En travaillant en ‘analyse du risque', l'isolant de sécurité en verre cellulaire FOAMGLAS® est particulièrement intressant pour le bâtiment : même si une infiltration d'eau atteint l'isolant, l'eau ne peut pas migrer dans la toiture, la façade ou le sol lorsque les joints de panneaux sont collés entre eux. De nombreux maîtres d'ouvrage souhaitent dorénavant du verre cellulaire comme isolant thermique aussi et surtout pour cette qualité essentielle pour l'exploitation du bâtiment : la sécurité face aux risques d'infiltration.

 

 
 

 
 

Pour les autres products (isolation des couvertures, des murs par l'intérieur ou l'extérieur, des sols), les mêmes qualités de sécurité face aux risques d'infiltration sont présentes lorsque les plaques sont collées entre elles; et suivant les products, les mêmes qualités de durabilité entrainent une longévité des finitions avec un minimum d'entretien et de maintenance.

 

 

3. La cible: ‘Choix intégré des procédés et produits de construction'.

 
 
 


    

Un matériau peut être de qualité, s'il n'est pas associé correctement aux autres éléments de construction, il ne donnera pas toujours satisfaction. Le FOAMGLAS® là aussi se distingue favorablement : son coefficient de dilatation est très faible, proche de celui du béton et de l'acier, il est rigide, ne se tasse pas, et ne s'incurve pas en cas de forte variation de température. Aussi, qualité rare pour un panneau isolant, il est possible de coller les panneaux FOAMGLAS® entre eux. Cette propriété est essentielle. Elle permet à la paroi de se munir de toute les qualités du verre cellulaire : la paroi devient étanche à l'air, à l'eau. Il n'y a pas de circulation d'air dans l'isolant ni aux joints des panneaux. Une continuité thermique et pare-vapeur est ainsi établie.

 

Exemple d'application avec une parfaite intégration au bâti : le doublage par l'intérieur en verre cellulaire. Dans ce cas de figure, le verre cellulaire est collé sur la maçonnerie, les panneaux sont collés entre eux avec une colle étanche, et le revêtement, carrelage ou peinture, est mis en œuvre sur une sous-couche également en adhérence. En pied de paroi, les chants inférieurs de la première ligne de panneaux sont collés sur la dalle basse. En haut de paroi, les chants supérieurs de la dernière ligne de panneaux sont collés sur la dalle haute. La protection thermique de la paroi est parfaite, continue et pare-vapeur. Particulièrement en milieu humide comme les vestiaires douches, les piscines, laveries et autres locaux à forte et très forte hygrométrie, cette technique apporte une longévité et une performance inégalée. Là aussi, en analyse du risque, si la vapeur intérieure du bâtiment accède à l'isolant, notamment en hiver, elle ne peut pas migrer dans le doublage et se condenser, elle est bloquée par le FOAMGLAS® : FOAMGLAS® est véritablement un isolant de sécurité.

 
 
 
 

Cette parfaite intégration du FOAMGLAS au bâti se retrouve pour toutes les autres products (toitures, façades, sols) apportant aux parois du bâtiment des qualités exceptionnelles et une valeur ajoutée qui dure dans le temps.

 

4. La cible: 'La qualité de l'air intérieur'.

Suivant les products, l’isolation thermique peut influer sur l’air intérieur, directement ou indirectement.C’est le cas notamment de l’isolation par l’intérieur des murs et des plafonds, de l’isolation des toitures et façades de bâtiment comprenant des supports en acier non totalement étanches à l’air (bardage, bac acier, …).

 

Concernant le sujet des émissions nocives des produits, un étiquetage des matériaux est nouvellement obligatoire. FOAMGLAS® a obtenu le meilleur classement: A+ (ci-dessous le rapport du laboratoire Excell).

 

Son classement A+ et son classement au feu A0 (incombustible) illustrent la sécurité maximum obtenue avec l'isolation FOAMGLAS®.

 
 

 
 
 
 
 
 

 


 
 
 

Produit minéral à 100%, étanche à l'air et à l'humidité, FOAMGLAS® garde toutes ses propriétés dans le temps comme le démontrent de nombreuses prises d'échantillon d'âge 20, 30, 40 ans, qu'il s'agisse de ses propriétés thermiques, acoustiques, de résistance à la compression, d'incombustibilité ou de stabilité dimensionnelle. Produit recyclé et recyclable, de faible impact environnemental, c'est un isolant écologique et stable, pleinement en phase avec le Développement Durable.

 

Découvrez par products l'intérêt de l'isolation FOAMGLAS®: